Accéder au contenu principal

Index

Cave... Il enfantera bientôt un pays en l'air dans un hôtel avec la petite marseillaise. Un demi-siècle de tromperie: record historique...


Et puis, pour clore la journée politique, on prend une belle gueule québécoise sur une terrasse...


Et puis, pour un espresso, il n'y a pas mieux que la Petite Italie, particulièrement au Caffè Italia...


Et puis, en visite à Montréal, on retire des sous chez DesJardins, achète du vin chez la SAQ, finit par écouter le Requiem de Mozart...


Et puis, il y a le parc Jarry. L'un des meilleurs au Québec. On ne sait s'il accueille encore la coupe Rogers de tennis...


Et puis, cela est une petite rue tranquille. C'est commode pour dormir sans qu'aucun illuminé ne te fasse réveiller quand il veut...


Et puis, cela est une petite foire au pied de l'église. Si c'est pour les nécessiteux, Jésus de Nazareth ne les en jettera pas...


Et puis, on s'allonge un peu dans ce petit parc avant que le soleil ne parte encore comme les jours antérieurs...


Et puis, il y a le McCouscous. C'est très fort. Il fait aussi de la McChique et plein d'autres choses...


Et puis, cela est un institut de médecine du chameau qui guérit: c'est le transfert du savoir-faire vers l'Occident...


Et puis, on prend une petite vanille française comme chaque jour et l'on va s'allonger au parc...


Et puis, cela est Jean Coûteux comme on l'appelle à Montréal. Ce n'est pas Jean Baptiste. Mais, il fait du bon boulot...


Et puis, voilà le Marché Jean-Talon à l'intérieur: il y a des gens et des produits...


Et puis, voilà Motta au coin Drolet et Mozart, Petite Italie. C'est de la bonne bouffe maison...


Et puis, voilà le Marché Jean-Talon côté sud: il y a plein de viandes pour les carnassiers...


Et puis, voilà le Marché Jean-Talon côté nord: il y a plein de plantes pour les jardins et les terrasses...


Et puis, voilà la friterie Patati Patata mais c'est du réel contrairement au pays des merveilles d'Alice...


Et puis, on fait un petit tour chez l'oncle McDonald. Peut-être qu'il y offre du McCafé aux visiteurs...


Et puis, on parle à Jésus de Nazareth. Il tarde à revenir. Au moins pour arrêter l'arnaque en son nom...


Et puis, Montréal est toujours en réparation un peu partout...


Et puis, voilà Montréal! En perpétuelle réparation...


Et puis, puisqu'on en est là, un tour en cour: peut-être que des pitbulls ont besoin de dressage en cage...


Et puis, un passage essentiel par la Scarborough Fair sise, dans le présent cas, au  Scarborough Centre...


Et puis, on passe une autre fois par le domaine de Ralph W. Emerson dit Warden pour rejoindre John F. Kennedy...


Et puis, on a discuté un tout petit peu avec le poisson et il a dit dans son langage: "En effet, il faut savoir partir!" C'est "Comme il a dit. Lui!"...


Et puis, il y a cette très ancienne loi: si tu ne sautes pas dans la trajectoire de la flèche, tu n'auras pas un autre trou...


Et puis, un peu plus tard, à Montréal et peut-être à Paris, on s'amusera encore mais autrement avec les gobelets McCafé vides et les autres...


Cave... Il y en a qui se chamaillent à propos de textes virtuels pour des pays fictifs. La farce continue. Et cela est gratos. Et cela est bon pour le rire qui est bon pour la santé...


Et puis, on prend une petite vanille française et l'on va au parc jouer la chanson du soleil qui partira certainement et qui reviendra probablement...


Et puis, en l'absence de la chèvre organique, la chèvre électromécanique a tout tondu: alors, l'adoption de la loi du fromage est ajournée...


Et puis, avant de rentrer, on marque une pause au petit jardin d'éden à énergie solaire, doté de prises, de Wi-Fi, d'un abri en bois, d'un point à vélo, etc.


Et puis, loin et hors des interminables salades politiques, on se tapera une salade aux fruits à la place du fromage de la chèvre qui rit...


Et puis, loin et hors des constitutions des pays qui n'existent pas, on vérifie le fonctionnement de la caboche des automates de la société...


Et puis, on se repose un tout petit peu sur la pelouse chez l'oncle McDonald. On n'est pas contre les États-Unis mais contre toute arnaque d'où qu'elle émane...


Et je vote "Oui!" à toute source de rire surtout accompagnée d'un orchestre de pipeau, de trompette, de piccolo, et d'autres instruments à vent incluant les cordes vocales...


On a de l'énergie électrique du soleil et l'on peut capter aussi celle de l'ionosphère comme des ondes radiophoniques prévu il y a longtemps...


On n'a rien contre personne sauf les gens nuisibles qui les cassent trop au point du harcèlement souvent obsessionnel. Il faut savoir garder ses limites...


Toujours "couci couça", comme a dit l'autre Tartuffe, mais toujours en route vers un horizon meilleur. Ni gauche ni droite! Raison.


Histoire. Jérusalem appartient à Israël et elle y est en légitime défense. Il n'y a pas de cause palestinienne: les colons sont les envahisseurs surtout depuis le Calife Omar en 637...


Elle est bien la traduction: "Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux." Qu'en pensent les experts? C'est le Coran (9:5 (سورة التوبة)). La sourate complète pour se situer dans le contexte: le-coran.com. Voici l'original: "فَإِذَا انسَلَخَ الْأَشْهُرُ الْحُرُمُ فَاقْتُلُوا الْمُشْرِكِينَ حَيْثُ وَجَدتُّمُوهُمْ وَخُذُوهُمْ وَاحْصُرُوهُمْ وَاقْعُدُوا لَهُمْ كُلَّ مَرْصَدٍ فَإِن تَابُوا وَأَقَامُوا الصَّلَاةَ وَآتَوُا الزَّكَاةَ فَخَلُّوا سَبِيلَهُمْ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ." C'était ce truc qui a mené les Arabes à envahir et coloniser Jérusalem, l'Afrique, et le reste. C'était cela le FIS et ses filières armées...


Il était monogame jusqu'à la mort de Khadidja qui le dépassait de quinze ans un peu comme Emmanuel et Brigitte de l'Héxagone. Ensuite, il a viré aux jambes en l'air de masse...


Une autre façon de solutionner le truc du burkini c'est de créer un enclave à cet effet au Burkina Faso. Avec le soleil torride qu'il y fait, elles vont suffoquer et revenir à la raison. Sinon, on peut toujours les soigner avec quelque chose en chair et sans os. Leurs mâles passent trop de temps à la mosquée...


Aucun humain n'accepte le soutien d'un régime sanguinaire qui broie des gens vifs dans une benne à ordures et incarcère des innocents tel le Makhzen...


Cave... Il a dépassé bien de limites croyant que tout lui était permis tel un mâle unique adulé dans une secte de femelles. Erreur. Il a lui-même choisi de sortir par la cuvette du petit coin...


Pipeau! En général, c'est la solidarité du mot surtout à titre posthume pour la récupération et l'instrumentalisation. À la mémoire d'Ahcène Chérifi...


À l'aïd, tu égorges des moutons. À l'achoura, tu égorges des poulets. Et le reste de l'année, tu égorges des kouffars. C'est cela ta religion.


De souche arabe véritable (Yémen), il a formulé que "إذا عربت خربت و إذا خربت لن تبنى", c'est-à-dire que tout ce qui est arabisé tombe irréversiblement en déconfiture...


Cave... Il chante la fraternité, la solidarité, l'unité, etc., quand il est dans le pétrin ou le besoin. Une personne narcissique n'apporte rien de bon...


Apparemment, on se casse la tête à comprendre le vide. Le vide n'est jamais vide. Classiquement, un vide est tout ce qui peut être rempli par quelque chose. Par exemple, basiquement, il y a un vide chez la femme que l'on peut remplir avec quelque chose notamment quelque chose en chair et sans os. C'est très bon cette mécanique. En tout cas, c'est la branche la plus stimulente de la mécanique. Aussi, on considère l'air comme du vide car il est invisible à l'œil nu et l'on peut y mettre quelque chose. Ne dit-on pas gesticuler dans le vide ou dans l'air? On peut remplir l'air avec un avion mais l'avion écarte l'air pour y être et s'y déplacer. Rien qu'à sa résistance, on sait que l'air est matière. Alors, en réalité, l'air n'est pas vide. C'est pareil dans l'espace sidéral. Il y a nécessairement de la matière comme de l'air, un air inconnu, sans action ni réaction, sans manifestation ni interaction, et probablement inconnaissable. Tout est atome dans l'Univers et donc tout est matière partout. Si l'atome fait des matières imperceptibles par les cinq sens, il est peut-être capable de faire des matières absolument imperceptibles. Des matières indétectables sauf peut-être, indirectement, par l'esprit, autrement dit par pures mathématiques. C'est peut-être là que réside Dieu: l'au-delà. On cherche quelque chose que l'on ne trouvera jamais à partir de ce monde. L'humain a peut-être besoin d'une autre forme énergétique qui ne survient que de l'autre côté de la frontière. Il faut mourir pour le savoir. S'il y a une chose certaine c'est que la maison close céleste à étages de Mohamed est nettement de la fiction. Mohamed avait pour le moins l'imagimation débordante et forçait un peu sur la cannabis afghan...


La plus vielle formule du monde: si ta défense est faible ou nulle, on te défonce les bois, exactement comme avec le système immunitaire. C'est Copernic...


Il ne faut pas que tu dises qu'ils ont envahi tes terres par le sabre. Il faut plutôt que tu dises qu'ils les ont foutouhatisées par le sacré bouquin...


Ils sont les bienvenus à y rester. Néanmoins, pour ceux qui tirent à retourner dans les cavernes ou les arbres, c'est la chamelle et la hidjra...


Les Israéliens les ont vainvus... Ils ne sont plus des dhimmis sur leurs terres... Il ne faut pas jouer aux victimes quand on était bourreaux...